//
Vous lisez...
insolite

“J’pète les plombs”, par Troicki la Peste.

J’pète les plombs, pµ!@;η j’pète les plombs
Pµ!@;η j’pète les plombs, mais oui j’pète les plombs
J’ai tout perdu : le point, le match, mes  nerfs
J’ai plus rien à perdre, l’arbitre me “véner” 

Troicki la peste a lâché un nouveau clash. Opposé à Ramos-Viñolas au deuxième tour de Wimbledon sur un court sans hawk-eye, le Serbe aux lunettes a pété les plombs. Si fort, qu’il a presque provoqué une coupure générale d’électricité dans toute l’Angleterre. Après s’être déjà emporté contre l’arbitre au cours du match (à 00:20), le natif de Belgrade a explosé à 5/3 30-40 contre lui dans le dernier set (à partir de 01:45). “NON ! NOOOOOOOOOOOOOOOON !” a-t-il hurlé. “PAS MOYEN ! REGARDE-LA (la balle) ! ALLEZ, S’IL TE PLAÎT ! UNE FOIS ! UNE FOIS ! REGARDE-LA (pour lui montrer qu’il n’y a pas de trace blanche sur la balle) ! TU ES LE PIRE ARBITRE DU MONDE ! Qu’est-ce que tu fous ?! Tu as vu la balle ? TU ES SI NUL !” Dans la foulée, le 27e joueur mondial a manqué son retour et vu son parcours londonien s’arrêter. Alors, histoire de faire durer le plaisir, il est revenu à la charge contre Damiano Torella.

Troicki : “Tu sais ce que tu as fait ? TU SAIS CE QUE TU AS FAIT  (x 3) ?! TU ES NUL ! QU’EST-CE QUE TU FOOUUUUUUUUS ?! (x 5) QU’EST-CE QUE TU FOUS LÀ (x 2) ?! Tu es le pire de tous les temps. TU SAIS CE QUE TU AS FAIT ?!”

(…)

Troicki : “TU AS VU LA BALLE, JE T’AI MONTRÉ LA BALLE (pour lui signifier qu’il n’y a pas de trace blanche dessus). Elle était faute de ça (il mime avec les doigts).”

Torella : “Ce n’est pas ce que j’ai vu.

Troicki : “MAIS TU N’AS RIEN VU AUJOURD’HUI (x 2) ! Tu en es conscient ? Tu as fait 30 erreurs. Pas seulement contre moi, contre lui aussi.

Sans arrêt sur image précis, difficile de donner raison à qui que ce soit… Avant de réussir cette magnifique perte de contrôle digne de John McEnoe, Viktor Troicki s’est beaucoup entraîné. Cette saison, à Rome, il s’est déjà laissé aller à une colère mémorable (à partir de 7:13 sur la vidéo ci-dessous). Alors que le smash de ‪Kei ‎Nishikori‬ est jugé “out”, l’arbitre de chaise a corrigé et donné un score de 0-30 en faveur du Japonais. À la grande surprise d’un Serbe estimant que l’annonce a été faîte au moment où il frappait la balle, et non après. L’occasion rêvée pour crier sur l’homme perché. En vain. Breaké, le Serbe a de nouveau passé un savon à l’arbitre au changement de côté. D’humeur “comique” il a  raillé son “adversaire” en pantalon, en lui reprochant de trembler devant le Nippon et son statut de 6e joueur mondial.

Troicki : “Tu as peur de lui ? Tu as peur de lui parce qu’il est numéro 6 ?

Arbitre : “Pas du tout, ça n’a pas d’influence.”

Troicki : “COMMENT ÇA  ‘ÇA N’A PAS D’INFLUENCE’ ?! BIEN SÛR QUE ÇA  EN A ! C’EST TOUJOURS COMME ÇA ! TOUJOURS !

Arbitre : “Non, Viktor. La balle allait…

Troicki : “(Il coupe) TOUJOURS ! PAS CINQ OU SIX FOIS, ÇA M’EST DÉJÀ ARRIVÉ UNE TRENTAINE DE FOIS !

(Au changement de côté)

Troicki : “Attention ! Il arrive. Attention (x 3)  ! Il arrive ! Tu trembles, ou quoi ?

Arbtitre : “Viktor, ce n’est pas la raison pour laquelle j’ai pris cette décision.

Troicki : “Oooooh ! Oooooooh ! C’est un joueur du top 5 !

La forme est théâtrale, l’accusation facile, mais sur le fond Troicki a semblé avoir raison sur ce coup. L’arbitre s’est exprimé au moment où le trentenaire a frappé la balle. Là encore, ça n’a pas été un coup d’essai pour le compatriote de Novak Djokovic. Il s’est déjà illustré en 2013, toujours à Rome. Après avoir cédé le premier set à Ernests Gulbis, il s’est fait breaker dès l’entame du deuxième suite un revers jugé légèrement dehors par Cédric Mourier. Celui qui a été suspendu pour un manquement au contrôle anti-dopage n’a alors pas hésité à franchir le filet pour discuter la marque. Il a même poursuivi son sketch jusqu’à menacer d’abandonner, puis a pris un caméraman par le bras afin de filmer la trace.

Troicki : “Allez, Cédric ! Allez, s’il te plaît ! Tu sais que tu as tort mais tu ne veux pas te déjuger.”

Mourier : “Non, ce n’est pas vrai.”

Troicki : “Allez, il n’y a pas d’espace. Tu sais qu’il n’y a pas d’espace (entre la ligne et la marque).”

Mourier : “Il y a à peu près ça (il mime avec les doigts). C’est clair.”

Troicki : “IL N’Y A AUCUN ESPACE !”

Mourier : “Ce n’est pas ce que je pense.”

Troicki : “Il y a zéro espace ! Tu ne veux pas te corriger parce que tu penses que tu as toujours raison !”

Mourier : “Non.”

Troicki : “Si.”

(…)

Troicki : “Depuis l’espace on peut voir qu’elle est bonne !”

(…)

Troicki : “Je ne veux pas jouer comme ça. Je vais abandonner (x 2). Sérieusement”

Finalement, encouragé par les applaudissements d’une foule scandant son prénom, Troicki est allé au bout de son spectacle. Avant de reprendre le match pour quitter le terrain les fesses rouges du 6/1 6/1 que lui a infligé Gulbis ce jour-là. Mais l’essentiel était ailleurs. Il venait de réussir son premier coup d’éclat à la McEnroe. Passé maître dans l’art du clash contre l’arbitre, celui qui a apporté le point du sacre de la Serbie en Coupe Davis 2010 se produira cet été sur les scènes de la tournée nord-américaine. La rumeur dit qu’il aurait déjà contacté les meilleurs rappeurs US pour travailler ses punchlines en vue de ses futurs clashs.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow PRISE MARTEAU on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :