//
Vous lisez...
Pris de marteau

Du Serment du Jeu de paume à la Révolution lilloise

Serment du Jeu de paumeC’est dans une célèbre salle dédiée au jeu de paume – l’ancêtre du tennis – que les députés du Tiers états ont fait un serment crucial dans l’histoire de la Révolution française. Sans doute envoûté par les liens ancestraux de son sport avec ce moment historique, Gilles Simon a pris la parole afin d’inciter le peuple français à commettre le crime de lèse-majesté. Sans bonnet phrygien ni casquette, Gillou s’est dit inquiet. Inquiet du respect de ses compatriotes à l’égard de Sa Majesté Roger Ier de Suisse. “Parfois, j’ai un peu peur que notre public respecte trop un mec comme Federer et c’est ce qui me ferait le plus mal”, a lâché notre Marat des courts. “C’est un joueur qui a le public pour lui, en permanence, partout dans le monde entier. Quand un Français le joue à Roland, c’est du 50-50 et tu te dis : ‘Mais les gars, qu’est ce qu’il se passe ?’” En finale de Coupe Davis, dans une ambiance propre à cette compétition, difficile de croire que la plèbe tricolore sera partagée lorsque Federer siègera sur l’ocre. Mais le Roi pourrait bénéficier de certains privilèges. Dans la quête du Saladier d’argent, il est de coutume de voir le public local très hostile envers les visiteurs. En se manifestant avec ferveur sur les fautes de l’adversaire dans les moments chauds ou encore en lui mettant la pression avant qu’il n’entame son jeu de service. De « délicates » attentions auxquelles RF pourrait échapper grâce à son noble statut. Simon, lui, espère bien voir rugir l’esprit de fronde hexagonal en terres lilloises.

Je voudrais simplement qu’il ait le même traitement que les autres”, a expliqué le tennisman-joeur d’échecs. “Parce que quand c’est Roger, il y a toujours une espèce de : ‘Ah c’est Roger…’ (…) Si tu rentres dans sa tête, plus que les autres ça va le gêner. Il faut qu’il sente que ça n’applaudit pas si fort que ça quand il fait son amorti rétro parfait. Il a l’habitude que tout le monde crie au génie. Et quand d’un coup il va faire trois petites fautes dans le filet, que tout le monde va se lever et qu’il y aura balle de break, j’attends de voir comment il va la sauver.” Certes, la dernière fois où Federer a dû faire face à une foule hostile doit remonter à naguère. Ou jadis. Une telle situation pourrait donc faire bouillir son sang bleu et le pousser à manier son sceptre avec moins d’assurance sur les points importants. Mais ce n’est en rien une certitude, seulement une hypothèse. Comme tous les plus grands empereurs du tennis, Roger Federer est doté d’une incroyable force mentale. Il pourrait être capable de résister aux offensives de la populace. Souhaitons aux Bleus que les spectateurs tentent de vérifier cette hypothèse les 21, 22 et 23 novembre prochains. La sécurité a elle été sommée de fouiller consciencieusement le sac de Gilles Simon. Il se murmure que notre révolutionnaire envisagerait de débarquer dans le Nord équipé d’un prototype unique de raquette-guillotine.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow PRISE MARTEAU on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :