//
Vous lisez...
Pris de marteau

“J’ai besoin d’amour” – Lorie feat. La Monf’

LorieChanteur, acteur, auteur, réalisateur… Certains artistes cumulent tellement de casquettes qu’ils pourraient en ouvrir une boutique spécialisée. Gaël Monfils, lui, se contente de deux couvre-chefs à visière. Ceux de tennisman et de showman. Joueur atypique au mode de fonctionnement unique, l’homme aux multiples coupes de cheveux est souvent critiqué pour des méthodes d’entraînement et une hygiène de vie qui seraient à l’origine de son irrégularité. “Je laisse dire”, se défend le Français. “Ça me fait marrer (…) Si je n’avais aucune hygiène de vie, comment je ferais pour être sportif de haut niveau et aussi fit ?”. Il est vrai qu’en voyant l’allure du gaillard, il est difficile d’imaginer en lui un dévoreur de Big Mac façon Super Size Me.

Côté entraînement, “la Monf’” a enchaîné les coachs (Thierry Champion, Pier Gauthier, Tariq Benhabiles, Roger Rasheed, Eric Winogradsky, Patrick Chamagne, Olivier Delaître) depuis le début de sa carrière. À ma connaissance, aucun d’entre eux ne s’est jamais ouvertement plaint de son ancien élève. Pourtant “Flyingman” peine à trouver un nouveau mentor depuis la fin de sa collaboration avec Olivier Delaître. “C’est hyper dur d’être seul« , explique-t-il en avril dernier. “Je n’ai pas forcément décidé de ne pas avoir d’entraîneur. Je cherche mais je n’arrive pas à trouver ce que je veux exactement. Ce n’est pas si facile que ça de trouver un bon entraîneur. » Ne parvient-il pas à trouver la perle rare parce qu’aucun homme ne veut endosser la responsabilité de le gérer ? Peut-être. Mais cela paraît peu probable. Travailler auprès d’un tennisman capable d’atteindre le dernier carré d’un tournoi du Grand Chelem est un défi excitant que beaucoup rêvent de relever. Seul depuis le départ d’Ivan Lendl en mars, Andy Murray éprouve lui aussi quelques difficultés à trouver le “guide” qu’il lui faut. Pourtant le râleur venu du pays du kilt est réputé pour être l’un des professionnels les plus rigoureux du circuit.

Dans le flou presque mystique entourant Monfils, une chose est sûre, il carbure à l’affection. “Je souffre toujours de passer trop peu de temps avec ma famille”, confie-t-il dans un récent entretien accordé à L’Équipe magazine. “J’ai quitté la maison à 13 ans. Et je ne me souviens plus de la dernière fois où je suis parti en vacances avec ma mère, qui vit à Paris ou avec mon père, qui est en Guadeloupe.” Pour donner le meilleur de lui-même, le Parisien de naissance semble avoir besoin du soutien des siens. “C’est bizarre, mais dès que j’arrive en France, devant ma famille et mes potes, je suis surmotivé”, déclare-t-il durant sa folle épopée de Bercy 2009. “Je crois en moi, mon niveau de jeu s’élève« . Propos qui corroborent parfaitement ceux tenus dernièrement. “J’aime vraiment jouer à Paris. C’est là que j’ai grandi, je m’y sens bien. Cela décuple toujours mon énergie. À chaque fois, j’arrive à développer un super tennis.” Résultat, Monfils réalise ses meilleures performances sur ses terres natales, et dans les méandres du circuit ATP il se murmure que le Tricolore serait le réel auteur du “fameux” tube de Lorie (paix à son âme) : “J’ai besoin d’amouuuuuuuuuuuur”.


Résultats obtenus en France
Résultats obtenus à l’étranger

À l’heure d’affronter Andy Murray en quart de finale de Roland-Garros, la France rêve de le voir troquer sa casquette de tennisman-showman contre la couronne de roi de la Porte d’Auteuil. Histoire de s’imposer comme le digne héritier d’un certain Yannick N. Un tennisman-chanteur dont un attachant petit bonhomme à lunettes rêvait, il y a seize ans déjà, de pouvoir suivre les traces. Notamment celles laissées sur l’ocre parisienne.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow PRISE MARTEAU on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :