//
Vous lisez...
insolite

Djokovic, quel artiste !

Le tennis, c’est plus qu’un sport. C’est un art, au même titre que la danse.” Si l’on en croit Bill Tilden, les meilleurs joueurs de tennis de notre monde seraient donc d’exceptionnels artistes. Élèves de terminale, réjouissez-vous ! Cette théorie est une aubaine pour vous. Si votre annabac de philo vous confronte au sujet “l’art peut-il se passer de règles ?”, Novak Djokovic vous offre une piste. Malgré un nombre incommensurable de matchs et de points joués depuis son plus jeune âge, le truculent Serbe dépeint son savoir-faire en faisant fi du règlement.

En quart de finale du Masters 1000 de Miami, Djokovic affronte Andy Murray. À 6/5 en faveur de “Nole”, service Murray, survient le tournant du premier set. Le numéro 2 mondial marque un point en faisant passer sa raquette de l’autre côté du filet pour frapper la balle. Chose interdite par le règlement (sauf si la balle rebondit au préalable dans votre propre moitié de terrain, en cas d’amortie rétro par exemple).

Dans la foulée, petit sourire en coin (à 1:04), « le Djoker » empoche le jeu ainsi que la première manche. Pour plaider sa cause, il confie par la suite ne pas connaître la règle au moment des faits. “Je vais être honnête avec vous, j’ai passé ma raquette au-dessus du filet et je l’ai d’ailleurs dit à Andy”, explique-t-il après sa victoire (7/5 6/3). “Je lui ai aussi dit que je n’avais pas touché le filet. Je croyais qu’il était permis de franchir le filet sans le toucher et que j’avais donc remporté le point.” Cette fameuse interdiction de toucher le filet, Djokovic la connaît bien. Il en a été la “victime”.
Roland Garros 2013, demi-finale, le natif de Belgrade lutte face à Rafael Nadal. Break en poche, “Djoko” sert pour mener 5/3 dans l’ultime set. Mais à 40-a, c’est le drame. Plutôt que d’attendre paisiblement que la balle rebondisse, l’actuel protégé de Boris Becker opte pour le smash direct et s’écroule sur le filet. La sanction tombe. En vertu du règlement le point revient à Nadal (à partir de 15:00 sur la vidéo ci-dessous).

Quelques instants plus tard, “l’Ogre de l’ocre” débreak et remporte l’âpre bataille (6-4, 3-6, 6-1, 6-7, 9-7). À l’époque, d’humeur sans doute moins artistique, Novak Djokovic semble parfaitement connaître le règlement et ses moindres détails. “Je connais la règle et si vous touchez le filet avant le deuxième rebond, alors vous perdez le point”, s’exprime-t-il à l’issue du match. “Mon point de vue c’est que, d’où j’étais, et après ce qui s’était passé (avoir touché le filet), la balle était déjà en dehors du court. (…) Je n’ai pas vu le ralenti de ce point, donc je ne peux pas vous donner un jugement. Ni vous dire si l’arbitre avait tort ou raison.” Pas de regrets, Novak. Sur ce coup, l’arbitre a raison. Grâce au ralenti on peut voir que la balle est toujours dans les limites du court lorsque le filet est percuté. Pour la défense de notre héros malheureux, ce genre de situation est difficile à évaluer dans le feu de l’action.

S’il peut paraître très peu probable que le tennisman-imitateur n’était pas au courant de la règle sur le fameux point polémique face à Murray, il mérite toutefois le bénéfice du doute. Quelques jours plus tôt, face à Tommy Robredo, Djokovic s’était montré fair-play en rendant un point à l’Ibérique contre la décision de l’arbitre.

Bon camarade, sans doute ému par l’ignorance de Djokovic en matière de règlement, Kei Nishikori s’est gentiment mué en professeur à Miami. Quelques heures après le choc opposant Djokovic au champion venu du pays du kilt, le Japonais s’est permis de mettre en pratique une autre situation atypique du tennis. Lors de son quart de finale victorieux face à Roger Federer, il est parvenu à renvoyer la balle en faisant valdinguer son outils de travail au loin.

An illegal shot”, peut-on ouïr en fin de vidéo. En effet, pour qu’un point soit valable, le joueur doit impérativement tenir sa raquette. Avec la main… Une petite précision qui permet de comprendre pourquoi vous n’avez aucune chance si vous jouez comme un pied.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow PRISE MARTEAU on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :