//
Vous lisez...
Pris de marteau

Hingis III, le retour de la joueuse d’échecs

Hingis« Les échecs sont comme la boxe« , a un jour lâché Vitali Klitschko. « Vous devez développer une stratégie, penser deux ou trois coups à l’avance et anticiper ceux de votre adversaire. Vous devez être intelligent. Mais quelle est la différence entre les échecs et la boxe ? Aux échecs, personne n’est un expert et tout le monde joue. En boxe, tout le monde est un expert mais personne ne combat« . Si l’on remplace le mot « boxe » par « tennis », cette punchline du champion ukrainien conviendrait parfaitement à Martina Hingis. Fine stratège, la Suissesse au large sourire a marqué l’histoire de son sport par son sens tactique digne de Garry Kasparov. Aujourd’hui, rares sont celles proches de son style dans un circuit WTA envahi par les « surcogneuses » dépourvues de plans de jeu.  Histoire de remettre un peu de magie dans le tennis féminin, l’ancienne reine a fait son retour cette semaine à l’occasion du tournoi de Carlsbad. En double. Associée à la longiligne slovaque Daniela Hantuchová. Une doublette qui régalera les spectateurs au moins jusqu’au prochain US Open.

À 32 ans, celle qui aurait du demander à Michael Chang comment être adulée après un service à la cuillère à Roland Garros effectue là son second come-back. En 2006, elle était déjà de retour après trois années d’absence. Une deuxième carrière qui s’était terminée par un contrôle positif à la cocaïne (je tiens à m’abstenir de toute mauvaise blague en rapport avec Gasquet) aux allures d’échec et mat. Elle tire alors sa révérence en clamant haut et fort son innocence. On la croirait bien, mais les prisons sont remplies « d’innocents ». Certains affirment tout bas qu’elle se serait ensuite recyclée en dealer personnel de Richard Gasquet (félicitez-moi, j’ai tenu trois lignes !). Très vite, la joueuse aux 5 titres du Grand Chelem a été rattrapée par son amour du tennis. Elle a même confié penser à ce nouveau retour « depuis cinq ans« , mais ne pas avoir « eu le courage » de le faire plus tôt. Selon son amie, et ex-championne, Lindsay Davenport le fait de revenir en double serait « une manière de se remettre en jambes avant de revenir cet automne en simple« . Une hypothèse très vite infirmée par Hingis. « Pas de simple, non« , a-t-elle déclaré, cette nuit (le 1er août) à l’issue de sa victoire avec Hantuchova au premier tour du tournoi de Carlsbad. « Jouer en double n’est pas aussi physique qu’en simple, ce sont deux mondes très différents (…) Je ne veux pas revenir pour jouer un ou deux matchs et perdre au troisième tour, ce n’est pas ma personnalité« .

L’appétit vient en mangeant. Si elle venait à briller, voire ajouter à son palmarès une 10e tournoi du Grand Chelem en double dès l’US Open, tout en retrouvant une forme physique optimale, il ne serait pas impossible qu’elle change d’avis. Déjà, en 2009, elle avait annoncé qu’elle ne reviendrait pas sur le circuit WTA. Finalement, la voilà. Certes, la voir remporter un 6e titre majeur en simple semble utopique. Mais après tout, Marion Bartoli s’est imposée sur le gazon de Wimbledon à la surprise générale. Une place de top 10 ne semble pas inaccessible pour celle qui est née sous le nom de Martina Hingisová. À l’instar de cette dernière, Agniezska Radwańska manque cruellement de puissance. Pourtant elle est parvenue à s’affirmer comme une solide membre du top 4 et a même atteint la 2e place mondiale en juillet 2012. « Nous ne sommes pas des grosses frappeuses comme les autres, c’est probablement la raison pour laquelle je suis comparée à elle (Hingis)« , a d’ailleurs déclaré la Polonaise qui estime que si la revenante « est en bonne santé et prête pour ça, pourquoi ne pas jouer en simple ? » Mais Radwańska à presque 9 ans de moins que son aînée. Dans les jambes, ça pèse. Or en simple, l’échiquier à couvrir est bien plus grand et Hingis n’est pas joueuse à se contenter d’être seulement capable prendre quelques pions.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow PRISE MARTEAU on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :