//
Vous lisez...
Pris de marteau

Federer, bon moment pour changer de raquette ?

Federer raquettejpg« J’en ai marre de toute cette tension ! Je n’y suis pour rien moi. La victoire était dans mes cordes, c’est lui qui s’y prend comme un manche. Si ça  continue, j’me casse ! J’ME CASSE ! » Des mots durs, violents, prononcés par la nouvelle raquette de Roger Federer à l’issue de son élimination à Gstaad (3/6 4/6), dès son entrée à lice, face à Daniel Brands. Devant son public, « le Roi » s’est montré bien loin de son trône hier (le 25 juillet). Pour preuve, son pourcentage de première balle plus que faiblichon (53%). Il faut dire que « Rodgeur » n’était pas en pleine possession de ses moyens. « J’ai des problèmes sérieux au dos« , a-t-il lâché après la défaite. « Une semaine avant Hambourg, la douleur est revenue (…) Je devais prendre des anti-inflammatoires la semaine dernière à Hambourg à cause de la douleur. » Et, une fois débarqué dans la charmante petite bourgade de Gstaad, la douleur ne s’était toujours pas dissipée. « Je savais en abordant ce match (contre Brands) que cela allait être difficile (…) Cela se jouait vraiment à peu de chose pour que je déclare forfait« , a déclaré « RF » en prenant toutefois soin de préciser que ses « problèmes ne doivent rien enlever au mérite de Daniel (Brands). » Bien dit, Roger. T’auras le prix du fair-play. Conscient de ses problèmes de dos, le Suisse a-t-il choisi le bon moment pour tester une nouvelle raquette ? Car, s’il a décidé de jouer, à la surprise générale, à Hambourg et Gstaad, c’est aussi pour roder cet outils doté d’un plus grand tamis.

Un changement qui n’est peut-être pas définitif, comme il l’a confié avant le début des hostilités à Gstaad. « J’ai besoin de voir si c’est la bonne décision« , a-t-il expliqué. « Je ne sais pas encore si je l’utiliserai (sa nouvelle raquette) pour l’US Open. Je dois encore y réfléchir. » Or, lorsqu’on est diminué physiquement, les sensations sont moins bonnes, forcément. Les performances aussi. Inconsciemment (oui, je me la joue psy), « le Maestro » risque d’associer ses derniers matchs médiocres à son nouvel instrument. Et donc décider de revenir à l’ancien modèle suite à un jugement faussé par une condition physique en berne. Pourtant, passer d’un tamis de 580 cm² (le plus petit du circuit) à un autre de 632 cm² (standard, utilisé par beaucoup de joueurs) semble être un choix plein de sagesse. À bientôt 32 ans, l’homme aux 17 titres du Grand Chelem n’a plus la vivacité et le petit jeu de jambes d’antan (bien que celui-ci reste très bon). Résultat, avec un tamis aussi petit, Federer multipliait les frappes décentrées ces derniers temps. De bon gros « bois » comme on dit dans le jargon (ce qui permettait au joueur du dimanche de flatter son ego à coup de « Hey, Je boise aussi bien que Federer ! »). Le passage à 632 cm² permet de régler ce problème, tout en octroyant un (léger) gain de puissance. Mais qui dit gain de puissance dit aussi perte de précision. Or, le Bâlois a fait de la précision sa marque de fabrique. Habitué à jouer très près des lignes, il sait qu’il doit s’adapter et prendre un peu plus de « marge d’erreur » avec les limites du court s’il veut continuer avec sa nouvelle raquette. Sinon, les fautes directes risquent de s’enchaîner, et, à force, ce pourrait bien être la raquette de Roger qui décide de changer de joueur.

Publicités

Discussion

6 réflexions sur “Federer, bon moment pour changer de raquette ?

  1. Ses soucis de dos, manifestement ça va et ça vient depuis plusieurs années ; donc, par définition il ne sait pas comment cela va évoluer. Probablement que la meilleure solution serait de prendre un temps de repos, mais ce n’est pas certain non plus, attendu que revenir à son meilleur niveau sera extrêmement compliqué, à 32 ans, s’il décide de s’arrêter durant plusieurs mois pour soigner ce dos.
    Quant à essayer une nouvelle raquette ? On pourrait rétorquer (ce fut mon cas au début) que c’est une mauvaise idée, car la seule bonne solution est de retrouver son jeu de jambes et son placement quasi-parfaits pour éviter les « bois » et autres imprécisions dans le jeu ; donc essayer une nouvelle raquette n’est qu’une façon de se masquer le véritable problème – et sa solution : travailler son physique !
    En y réfléchissant cependant, l’âge étant là et probablement la cause première de cette baisse de qualité de son jeu de jambes (ses soucis de dos venant s’ajouter de façon difficilement prévisible), ce n’est pas forcément une mauvaise idée : qui ne tente rien n’a rien ! Et Federer semble parfaitement conscient de la chose, et prêt à arrêter l’expérience si elle lui paraît non concluante. Après, il est vrai que le « risque » serait d’imputer à la raquette l’aggravation apparente de ses soucis de dos… une seule solution pour le savoir, a priori : faire durer un peu l’expérience, y compris sur dur – car 4 ou 5 matches sur terre battue ne sont pas suffisants pour tirer une conclusion ; cette solution ayant l’inconvénient de risquer de faire empirer la situation ; risques qu’il ne préférera peut-être éviter.
    On ne peut en tout cas pas dire que la nouvelle raquette a permis d’améliorer significativement ses résultats (comme ses soucis de dos) ; première conclusion peu favorable à la raquette donc, en attendant confirmation éventuelle.
    Je ne serais pas étonné (je peux me tromper) qu’il fasse l’impasse sur un ou deux des tournois à venir (Canada/Cincinnati) et reprenne la compétition avec son ancienne raquette.

    Publié par Asterixeperil | 27 juillet 2013, 11:38
    • « Essayer une nouvelle raquette n’est qu’une façon de se masquer le véritable problème – et sa solution : travailler son physique ! »
      Malheureusement, contrairement à l’endurance, la vivacité se perd se perd avec l’âge même si on la travaille de façon intensive. C’est musculairement inévitable.

      Publié par prisemarteau | 27 juillet 2013, 18:17
  2. Federer ne peut en tirer de conclusions vu les conditions voire la condition physique qu’il possédait lors des matchs disputés avec cette nouvelle raquette. Il lui faut prendre du temps pour voire si ce changement lui convient ou pas. En champion qu’il est il doit avoir conscience que le peu de pratique avec cette nouvelle raquette, entraînement ou matchs officiels, ne lui permet pas de se faire un jugement définitif avec si peu de temps passer à jouer avec. Je pense qu’il va se donner du temps pour soit bien ressentir et donc rester avec cette raquette ou bien pour se rendre vraiment compte que non rien n’y fait et alors il reprendra sa raquette d’antan.

    Publié par Marc | 27 juillet 2013, 14:28
  3. Federer est bien repassé à son ancienne raquette lors de son retour à Cincinnati.
    Federer : « Actuellement, cela ne sert à rien de me compliquer la vie. C’est pourquoi j’ai décidé de reprendre cette raquette que je connais si bien. Je n’abandonne toutefois pas l’idée de passer à une nouvelle raquette. Je ferai de nouveaux tests après l’US Open. »

    Publié par prisemarteau | 14 août 2013, 12:42
  4. Manifestement, ce n’était pas la bonne période, changer de raquette en plein milieu de saison, résultat retour à son ancienne raquette.

    Publié par Marc | 14 août 2013, 12:55
  5. oui il y a l,age c,est certain mais………Serena a 31ou 32 meme age que ROGER…et elle es en super forme..MEME mieux que dans ces jeunes années fais que c,est pas a cause de l,age de Roger quand Serena meilleur qu,auparavant

    Publié par Diane Dumont | 21 septembre 2013, 07:09

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow PRISE MARTEAU on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :