//
Vous lisez...
Pris de marteau

Merci Sabine !

radwanska_bartoli_flipkins_lisicki« L’espoir c’est dangereux. L’espoir peut rendre un homme fou« , prévenait le prisonnier Ellis Boyd « Red » Redding, incarné par Morgan Freeman, dans Les Évadés (chef d’œuvre qui est aussi le film favori des deux Andy, Roddick et Murray).

Merci Sabine Lisciki ! MERCI ! Ô toi l’Allemande aux cuisses  solides, tu es ma sauveuse. Celle qui m’a empêché de sombrer dans la folie. Celle qui, en s’arrachant de la toile tissée par Agnieszka Radwanska, m’a délivré de l’espoir de voir le sens tactique et la variation triompher dans un tournoi du Grand Chelem féminin. Après l’élimination de Kirsten Flipkens, corrigée par Marion Bartoli, la Polonaise fluette était la dernière chance  pour ce style de jeu malin d’accéder à la finale de Wimbledon. La dernière chance de voir autre chose qu’un « BOUM » face à un « BAM » se disputer le titre sur le gazon londonien. Car il ne faut pas se leurrer. Samedi, le Centre Court résonnera au son des lourdes frappes de fond de court et du sifflement des aces claqués par Lisicki. Stratégie fine, volées, amorties, slices et autres tentatives de jeu en touché se verront refoulés à l’entrée par la sécurité. Même avec la tenue correcte exigée.  Pour avoir le plaisir d’assister à une magnifique opposition de style, il aurait fallu un Bartoli-Radwanska (voire un Lisicki-Flipkens). Raté.

Finaliste battue par Serena Williams l’an passé, Radwanska avait là une occasion en or de remporter son premier titre du Grand Chelem. 4e mondiale, la tenniswoman qui semble avoir juste assez de force pour soulever sa raquette était la seule joueuse du top 10 encore en lice. La voir triompher sur l’herbe de « Wimb » aurait été un vrai rafraîchissement pour le tennis de ces dames. Ces dernières années, le jeu varié, tactique, ne reposant pas essentiellement sur la puissance, peine à s’imposer dans les tournois majeurs. Noyé par la marrée des cogneuses, ce style de tennis est parvenu à sortir, momentanément, la tête de l’eau en 2010  par l’intermédiaire d’une Francesca Schiavone vainqueure surprise sur l’ocre de Roland Garros. Après, il faut remonter jusqu’en 2007. Année où le jeu chatoyant de Justine Hénin triomphait de Svetlana Kuznetsova en finale de l’US Open. L’US Open, justement la prochaine levée du Grand Chelem. Nul doute qu’à cette occasion, j’aurais retrouvé mon espoir de voir une joueuse comme Radwanska soulever le trophée. Car après tout peu importe, « la folie est le propre de l’Homme » [Blaise Cendrars].

Publicités

Discussion

3 réflexions sur “Merci Sabine !

  1. Evene.fr, rubrique Citations, est ton ami.

    Publié par Kelamon | 5 juillet 2013, 12:32
  2. Je dois dire que je te trouve un peu exagéré dans ton analyse. Je trouve que Sabine, bien qu’étant une joueuse très « Boum Boum » (ça doit être son côté allemand qui s’exprime!), sait quand même varier. Elle vient à la volée, sait faire des amorties, elle peut slicer si il y a besoin.
    Je pense qu’elle a adopté un style très… N’ayons pas peur des mots, bourrin lors de cette demie car des qu’elle a tenté un coup en finesse ou des amorties, jeux au petit filet… elle perdait le point.
    Il faut dire qu’à ce jeu, et là je te rejoint, Aga est la meilleure et c’est un bonheur de la voir jouer!

    Peut-être qu’en finale, elle adoptera un jeu moins boum boum car ce style peut gêner Bartoli!!!!!!!

    D’une façon plus générale, c’est toujours un plaisir de lire tes articles. J’aime beaucoup ton style d’écriture.

    Un lecteur,

    Publié par Bishops | 5 juillet 2013, 13:27
  3. Yep, je suis d’accord. Mais ce que j’entends dans mon analyse, c’est que son jeu est principalement basé sur la puissance.
    Par exemple, j’aurais pu citer Stosur, gagnant de l’USO 2011, parmi les joueuses qui savent varier (slice, volée). Mais, comme Lisicki, son tennis repose essentiellement sur sa puissance de fond de court (et son service).

    Merci, et au plaisir de relire tes analyses au détour de quelques commentaires !

    Publié par prisemarteau | 6 juillet 2013, 13:32

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow PRISE MARTEAU on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :